Les Yeux de Laure. Nous sommes tous fous dans un recoin de notre vie.

Publié aux Editions Aubier en 1987 puis aux Editions Payot en 2009.

Les yeux de Laure - J.-D. NASIO

Qu’est-ce qu’être fou ? La folie ne se traduit pas forcément par une conduite bizarre ou dangereuse. Nous croyons toujours que la psychose est synonyme de maladie mentale, alors qu’elle peut aussi se manifester par un micro-délire passager chez une personne saine, y compris chez nous- mêmes. Nous connaissons tous des gens qui se comportent de façon tout à fait cohérente, mais qui pourtant, dans tel domaine sensible de leur vie (argent, sexe, maladie, divorce, enfants, etc.) dérapent, réagissent de manière disproportionnée et, forts de leur certitude d’être dans le vrai, deviennent fous, localement fous. On peut donc affirmer que chacun de nous renferme, dans un recoin de son esprit, un fantasme virulent prêt à éclater dans un accès de folie.

Le concept nouveau de Forclusion locale, illustré par le cas de Laure, explique pourquoi nous traversons tous des moments de folie sans pour autant être atteins d’aliénation mentale.

Sommaire

  • Qu’est-ce qu’être fou ?
  • Les yeux de Laure : l’analyste perçoit une émotion à l’état pur, détachée du patient qui l’éprouve
  • Le transfert symbolique
  • Les formations de l’objet a
  • La Forclusion locale : un concept nouveau pour mieux comprendre la psychose et expliquer pourquoi chacun de nous traverse inévitablement des moments de folie
  • Objet a et forclusion
  • Extrait des œuvres de S. Freud et J. Lacan sur la forclusion, précédés de nos commentaires
  • Choix bibliographique sur la forclusion

Ce livre a été traduit en espagnol et portugais.